Où manger ?

Yokohama offre une grande diversité culinaire. De Chinatown aux minuscules restaurants de Noge, il y en a pour tous les goûts.
Visitez l'un des plus grands pubs de Chinatown ou izakaya au monde à Noge, où vous pourrez déguster des yakitoris et du saké japonais. Vous pouvez également choisir parmi les restaurants haut de gamme japonais ou occidentaux, les cafés à la mode ou les restaurants de qualité proposant des plats comme le rāmen ou l'okonomiyaki.

keyword
area
category

Tout voir

Né et élevé à Yokohama

De nombreuses recettes ont vu le jour à Yokohama, qui figure parmi les premières villes du pays à avoir ouvert ses portes et accepté l'influence des cultures occidentales. En plus des importations occidentales comme la crème glacée et la bière, Yokohama est également le berceau de nombreuses inventions culinaires.

Éveillez-vous à la culture japonaise avec le gyu-nabe

Ohtanawanoren

Ohtanawanoren, un restaurant de la ville, pour les amateurs de gyu-nabe,un ragoût de bœuf japonais élaboré avec du bœuf coupé en dés, du miso et des oignons verts préparés sur un brasero en terre cuite dans un récipient peu profond spécialement conçu pour ce plat. Janomeya et Arai-ya, deux restaurants établis à la fin du XIXᵉ siècle, sont également réputés pour leur gyu-nabe.

Yokohama est l'endroit où le Napolitan et le gratin Doria aux fruits de mer ont été inventés.

Café le café

Napolitan est un plat de pâtes populaire créé à Yokohama. Le plat aurait été inventé par Shigetada Irie, chef cuisinier de l'Hotel New Grand, un hôtel classique, symbole de la ville. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le chef a vu des forces d'occupation verser du ketchup sur des pâtes bouillies. Il a donc eu l'idée de rendre le plat plus appétissant en y ajoutant de l'ail et des oignons. Le chef a appelé ce plat spaghettis Napolitan. Comme pour le Napolitan, le gratin de riz Doria est aussi un plat inventé à l'Hotel New Grand par le premier chef cuisinier de l'hôtel, Saly Weil. Le plat comprend du riz assaisonné de beurre garni d'un copieux ragoût de crème de crevettes. Au fil des ans, le gratin Doria a gagné d'innombrables fans à travers le Japon pour ses fruits de mer, aux saveurs riches et onctueuses à la fois. Vous pouvez essayer à la fois le Napolitan et le Doria à l'établissement Le Café.
(Le Café)

Glacier Bashamichi ice - Des saveurs de l'ère Meiji

Yokohama Bashamichi Ice

On dit que la glace au Japon a débuté comme « Aisukurin » fabriquée par Fusazo Machida à Bashamichi à Yokohama en 1869. La recette d'aujourd'hui du glacier Bashamichi Ice, légèrement revisitée pour les palais modernes, est à la fois simple et nostalgique. Vous pourrez la déguster dans le glacier situé dans l'entrepôt de brique rouge de Yokohama.
(Glacier Yokohama Bashamichi Ice)

Bière de Yokohama

Bière de Yokohama

La bière a été introduite pour la première fois au Japon et en 1995, à Yokohama, dans une microbrasserie locale. Cette bière est élaborée avec quatre types de levure et offre un arôme riche comparable à celui des bières allemandes ou tchèques ainsi qu'un goût riche et amer. Aujourd'hui, différents types de bières sont fabriqués dans la ville, y compris la Pilsner, Weissbier et Alt.
Voir Bars et vie nocturne pour la liste des bars.

Goûtez le cocktail original de Yokohama

Goûtez le cocktail original de Yokohama

Louis Eppinger, directeur du Grand Hotel, a inventé le premier cocktail original du Japon appelé « Bamboo » en 1889.
Voir Bars et vie nocturne pour la liste des bars.

Rāmen - Nourriture spirituelle japonaise​ ​

Musée du rāmen (parc d'attractions alimentaire) (Musée du rāmen de Shin-Yokohama)

Musée du rāmen de Shin-Yokohama​ ​

Découvrez le premier parc d'attractions alimentaire au monde. À l'intérieur, vous pouvez déguster des rāmen issus des quatre coins du Japon dans un paysage urbain rétro de 1958, lorsque les rāmen instantanés ont été mises au point au Japon.

Iekei Ramen

Iekei Ramen

Ce rāmen, né à Yokohama, se compose de nouilles épaisses et droites servies dans un tonkotsu (os de porc) et une soupe de sauce de soja. Les garnitures comprennent des épinards, du porc cha-shu et des algues. Yoshimura-ya, un magasin de rāmen situé près de la gare de Yokohama, est considéré comme le berceau du Iekei rāmen, et aujourd'hui il est servi dans de nombreux magasins de rāmen qui parsèment la ville avec le suffixe « ya » attaché à la fin du nom du restaurant.

Sanma-men - Un célèbre rāmen

Gyokusentei

Tatsuo Ida, le propriétaire de la deuxième génération Gyokusentei, un restaurant chinois depuis trois générations à Naka Ward, considéré comme le créateur des sanma-men. Le nom de ce rāmen signifie légumes crus en chinois. Le sanma-men se compose de légumes frits « ankake » comme des germes de soja et de chou placés sur les rāmen en guise de garniture dans un mélange parfait de cuisine japonaise et occidentale. Les jours de forte chaleur, les habitants sont au rendez-vous pour déguster un bol de sanma-men. D'ailleurs bien connu Gyokusentei, situé à Isezakicho, vous pouvez également déguster des sanma-men dans les restaurants chinois bien connus et les magasins locaux de rāmen.

Cuisine japonaise « washoku »

Sushi

La cuisine japonaise, ou washoku, a récemment été ajoutée à la liste du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO. Cette cuisine traditionnelle s'est développée notamment grâce aux quatre saisons distinctes du Japon et à sa forme géographique étendue du nord au sud. À Yokohama, vous pourrez déguster des tempuras, des sushis et des teppanyakis de renommée mondiale et toujours très prisés dans plusieurs restaurants, des établissements classés au guide Michelin aux restaurants japonais traditionnels et dans des restaurants décontractés proposant des plats à prix raisonnables.

Izakayas (pubs)

Saké

Un izakaya est un établissement de type bar-restaurant où les Japonais adorent se détendre. Le menu de tapas comprend des plats simples comme l'edamame et le yakitori qui se marient parfaitement avec les boissons alcoolisées. Beaucoup d'izakayas offrent une expérience culinaire unique : certains sont spécialisés dans les plats de poisson frais servis directement à partir des aquariums et d'autres préparent des aliments devant vos yeux sur un comptoir. Beaucoup proposent un espace extérieur japonais décoré avec des lanternes rouges ou un rideau accroché à l'entrée. Izakaya est une oasis pour les hommes d'affaires et un must pour tous ceux qui visitent le Japon. À Yokohama, il existe environ 500 restaurants qui composent le Noge quartier près de la gare de Sakuragicho.

Quartier Chinatown de Yokohama

Quartier Chinatown de Yokohama

Le Chinatown de Yokohama est connu comme l'un des meilleurs au monde pour ses restaurants chinois. Avec plus de 600 établissements dans seulement 2 500 mètres carrés, vous aurez l'embarras du choix. Les employés des restaurants et des stands de nourriture, des petites boutiques colorées, et plus encore, crient à haute voix pour attirer les passants. Les bâtiments et les enseignes scintillent et éblouissent de leurs couleurs vives pour un dépaysement garanti !

Restaurants musulmans

Restaurants musulmans

L'une des premières villes au Japon à accueillir les cultures du monde entier, Yokohama offre un certain nombre de restaurants ethniques représentant tous les coins du globe. Avec le nombre croissant d'étudiants internationaux dans la ville, il y a de plus en plus de magasins halal et de restaurants qui proposent des produits pour leurs clients musulmans.
Voir Informations touristiques pour les musulmans pour la liste des restaurants.