À propos de Yokohama

Yokohama est la première ville portuaire présentée au monde comme porte d'entrée du Japon. Depuis l'ouverture de son port, Yokohama s'est enrichie de nouvelles cultures et influences des pays étrangers. Innovante et avant-gardiste, elle a su proposer des nouveautés culinaires et culturelles, se hissant ainsi au rang de berceau de la modernité culturelle japonaise. Les habitants de Yokohama, connus sous le nom de « Hamakkos » en japonais sont heureux, profitent de la vie et savent s'adapter aux changements. Une telle tradition des « Hamakkos » est toujours célébrée aujourd'hui, et fait partie intégrante du paysage urbain, à la fois moderne et sophistiqué.

Aperçu de Yokohama

Aperçu de Yokohama

Yokohama est située dans le centre du Japon, le long du littoral Pacifique et est l'une des 15 villes désignées par le gouvernement japonais. Yokohama comte 3,7 millions d'habitants, ce qui en fait la deuxième plus grande ville après les 23 quartiers de Tokyo. Un certain nombre d'entreprises étrangères ont établi leurs succursales à Yokohama en tirant pleinement parti du port de Yokohama, qui est un port de commerce international. Yokohama est une ville de rêve pour tous les Japonais ainsi que pour les citoyens locaux qui sont très fiers de vivre ici, car elle est non seulement très célèbre en tant que destination touristique, mais offre également de nombreuses installations urbaines, y compris, mais pas exclusivement, des pôles économiques et culturels.

Lieux incontournables de Yokohama

Gare de Yokohama

Gare de Yokohama

De nombreux hôtels et grands magasins sont situés dans ce quartier, à proximité d'un méga terminal où de nombreuses lignes de métro et de train convergent. Les visiteurs peuvent facilement accéder à une grande variété de magasins d'alimentation et de boutiques de marques de mode populaires.

Voir les activités du quartier de la gare de Yokohama

Minato Mirai 21

Minato Mirai 21

Ici vous pouvez trouver les endroits touristiques populaires de Yokohama. Tour repère de Yokohama, gratte-ciel de 296 mètres avec un centre commercial ; Entrepôt de brique rouge de Yokohama, un immeuble où vous pouvez faire du shopping et manger toutes sortes de plats, doté d'installations ludiques qui offrent des divertissements jour et nuit, pour n'en citer que quelques-uns. L'accès facile à pied d'un endroit à l'autre contribue à la popularité de cet endroit.

Voir les activités du quartier du Minato Mirai 21

Parc Yamashita, Kannai

Parc Yamashita, Kannai

C'est l'un des quartiers les plus populaires et les plus appréciés de Yokohama, où vous pourrez découvrir l'atmosphère singulière et l'histoire de cette ville portuaire. Un certain nombre de constructions architecturales dans le style occidental, symboles de la culture de Yokohama, des restaurants implantés depuis de nombreuses années, et des hôtels luxueux caractérisent le quartier.

Voir les activités du parc Yamashita, quartier de Kannnai

Quartier Chinatown de Yokohama

Quartier Chinatown de Yokohama

Parmi les innombrables Chinatowns du monde entier, Quartier Chinatown de Yokohama est l'un des plus grands et des meilleurs avec environ 500 restaurants chinois, épiceries chinoises et beaucoup d'autres magasins accolés les uns aux autres dans les rues. Les rues animées tout au long de l'année sont la preuve du dynamisme de la ville.

Voir les activités du quartier de Chinatown

Motomachi, Yamate

Motomachi, Yamate

Ville tendance avec ses marques de mode locales, Motomachi représente Yokohama comme une ville très au fait de la mode. Le quartier résidentiel occidental classique de Yamate, où les étrangers se sont installés pour la première fois lors de l'ouverture du port, est un incontournable.

Voir les activités du quartier de Motomachi, quartier de Yamate

Honmoku, Negishi

Honmoku, Negishi

Bien que le réaménagement de la ville ait modifié le paysage, vous pouvez encore ressentir l'atmosphère américaine d'une région autrefois occupée par une base militaire américaine. Une visite à Sankei-en, un jardin japonais avec une architecture historique où vous pouvez profiter des changements saisonniers.

Voir les activités du quartier de Honmoku, quartier de Negishi

Évolution et histoire de Yokohama

Évolution et histoire de Yokohama

Avec une population de seulement 600 habitants, le petit village de Yokohama a commencé à gagner en notoriété dans son propre pays et dans le monde, lorsque son port a ouvert ses portes en 1859. Depuis lors, Yokohama s'est établie comme ville commerciale moderne, poursuivant son exportation de la soie et du thé japonais. Le grand tremblement de terre de Kanto le 1er septembre 1923 a complètement dévasté Yokohama. La majorité de la ville s'était relevée de la catastrophe vers 1929 avec les efforts réels déployés par les citoyens. Après 1931, alors ville de négoce commercial, Yokohama s'est tournée vers une industrie spécialisée en produits chimiques lourds, en parvenant à récupérer le littoral qui accueille depuis la zone industrielle de Keihin. Les bombardements ont frappé Yokohama le 29 mai 1945, juste avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, brûlant 42% de la ville. En raison de la réquisition de 90% des installations portuaires et de 27% de la ville par les Alliés après la guerre, la reconstruction et la transformation de Yokohama ont pris un retard conséquent par rapport aux autres villes. Cependant, au moment où le Japon entrait dans une ère de croissance économique élevée, Yokohama a accéléré son développement urbain et ainsi, connu une une croissance démographique rapide. En 1989, Yokohama a célébré le 100ᵉ anniversaire de l'administration de la ville avec l'exposition de Yokohama (YES '89). Alors qu'en 2009 la ville a célébré le 150ᵉ anniversaire de l'ouverture du port de Yokohama et le 120ᵉ anniversaire du début de l'administration municipale, Yokohama poursuit ses efforts pour incarner une ville remplie de rêves et d'espoirs, un message positif pour le monde entier.

Culture de Yokohama

Culture de Yokohama

Yokohama est une ville d'art et de culture qui célèbre les nouvelles valeurs urbaines et la fascination pour la créativité. Yokohama se démarque car elle parvient à conjuguer avec élégance diverses périodes de son histoire, dans les musées internationaux ou dans les objets uniques placés dans les parcs et naturellement incorporés au paysage portuaire. Il faut aussi souligner les efforts qu'elle emploie au respect et à la préservation des arts populaires traditionnels japonais. Nous continuons d'offrir diverses opportunités aux artistes et aux créateurs en leur donnant la possibilité de présenter leurs œuvres, en établissant et en renforçant des installations culturelles telles que des musées, des salles de musique classique ou des théâtres de danse et des théâtres traditionnels japonais, et en utilisant des ressources locales, comme les entrepôts et les bâtiments historiques, ce qui, nous le croyons fermement, permettra également de contribuer à la vitalité économique de notre ville.

Météo de Yokohama

Données sur la météo de Yokohama

Située au milieu des îles japonaises sur la côte Pacifique, Yokohama bénéficie d'un climat relativement doux. La température moyenne à Yokohama est de 16 degrés avec un temps agréable au printemps et en automne, une température et une humidité élevées en été, et un climat doux et peu de neige en hiver.

Température Image photo

Données sur la météo de Yokohama

Température moyenne, précipitations mensuelles totales

Histoire de Yokohama

Avant l'ouverture du port

Selon les archives, Yokohama remonte au 11ᵉ siècle. La famille Kanmu Heishi serait originaire de Yokohama. La ville a été gouvernée par les descendants de Yoshibumi Taira, et les descendants sont restés au pouvoir jusqu'au 16ᵉ siècle.
Au 12ᵉ siècle, durant l'époque de Kamakura, Yokohama a poursuivi son évolution, et Hojo a fait construire le temple Shomyoji et le musée Kanazawa Bunko à Kanazawa. Au même moment, à Kozukue, Yasutsuna Sasaki établissait la culture du riz.
Après cela, pendant l'époque d'Edo, la plus grande partie de Yokohama est tombée sous le contrôle direct du gouvernement féodal, à l'exception du domaine de Mutsuura à Kanazawa, qui est tombé sous le contrôle d'un seigneur féodal.
En 1601, Kanagawa et Hodogaya, et en 1604, Totsuka devint une station de poste sur la route de Tokaido. Au début du 19ᵉ siècle, à mesure que la population augmentait, Kanagawa devint aussi importante qu'une ville comme Odawara (une ville château).

Ouverture du port

En 1854 (ère Ansei 1), le traité de paix et d'amitié entre le Japon et les États-Unis (traité de Kanagawa) a été signé par des représentants, M. Hayashi Daigaku et M. Commodore Perry du Japon et des États-Unis respectivement. En 1858 (ère Ansei 5), le traité d'amitié et de commerce entre le Japon et les États-Unis a été signé par le consul-général Harris, suivi de traités avec la Hollande, la Russie, la Grande-Bretagne et la France. L'ouverture du port a eu lieu le 1er juillet 1859 (le 2 juin de l'ère Ansei 6 dans le calendrier lunaire).
Le gouvernement féodal a établi une zone de résidence étrangère le même année ainsi qu'une zone de résidence japonaise. La zone japonaise était divisée en cinq districts appelés Yokohama-cho qui étaient contrôlés par un homme d'état supérieur du Gouvernement Shogunat (sotoshiyori) et chaque district était contrôlé par un fonctionnaire local (nanushi).

Introduction du gouvernement municipal

Le 1er avril 1889, le gouvernement municipal a été établi. Les quartiers contrôlés se limitaient à une petite zone, Naka-ku, à l'exception de Honmoku et Negishi, mais la population comptait déjà 121 985 habitants et le nombre de maisons s'élevait à 27 209 (à partir de 1889).

Ville commerciale moderne

Après l'ouverture du port, Yokohamma a débuté l'exportation de soie brute, de thé et des produits de la mer et l'importation des produits de soie et de laine. Les marchands de Yokohama ont fondé une société de commerce de la soie en 1873 et, en 1881, une maison de commerce de la soie a été créée, prenant ainsi l'initiative d'étendre le commerce de la soie. Au début de l'ère Meiji 20, 1887, un service d'eau préfectoral a été introduit, et la première lumière a été allumée par la compagnie publique d'électricité de Yokohama en 1890. En 1891, l'hôpital de Juzen et l'année suivante, la compagnie de gaz et la société d'édition de journaux sont passés sous la gestion municipale, établissant ainsi l'infrastructure de base de Yokohama.

Le grand tremblement de terre de Kanto

Le 1er septembre 1923, le grand tremblement de terre de Kanto a complètement dévasté Yokohama, transformant la ville en une mer de flammes. Le tremblement de terre a fait 20 000 morts et 60 000 maisons ont été détruites, mettant Yokohama à genoux. Cependant, en raison de la résilience et des efforts acharnés de ses citoyens, Yokohama s'était presque complètement relevée en 1929 (ère Shōwa 4).

Introduction du système de quartiers

Les deux premières expansions du contrôle du gouvernement municipal ont eu lieu en 1901 (ère Meiji 34) et 1902 (ère Meiji 44), et la troisième en 1927 (ère Shōwa 2), en prenant Tsurumi et Hodogaya-cho etc. En octobre de la même année, le système de quartiers a été introduit, et Yokohama a été divisée en cinq quartiers : Naka-ku, Isogo-ku, Kanagawa-ku, Hodogaya-ku et Tsurumi-ku. En 1936 (ère Shōwa 11), la quatrième expansion a eu lieu, la cinquième l'année suivante. En 1939 (ère Shōwa 14), la 6ᵉ expansion a inclus Kohoku et Totsuka. Après une nouvelle expansion, trois quartiers supplémentaires : Minami, Nishi et Kanazawa ont été inclus, faisant un total de 10 quartiers. En 1969 (Shōwa 44), Konan, Asahi, Midori et Seya ont été inclus, portant le nombre à 14, et en 1985 (ère Showa 61), Sakae et Izumi ont été ajoutés, passant ainsi à 16 quartiers. Finalement, en novembre 1994 (ère Heisei 6), Aoba-ku et Tsuzuki-ku ont été créés, portant ainsi à 18 le nombre de quartiers actuellement.

D'une ville commerçante à une ville industrielle

L'estuaire de la rivière Tsurumi a été récupéré en 1931 (ère Shōwa 6), et par la suite une partie du littoral a été récupérée et transformée en une zone industrielle, Keihin. Depuis l'ouverture du port, Yokohama s'est développée comme une ville commerciale et son industrie s'est progressivement spécialisée dans les produits chimiques lourds.

Le bombardement de Yokohama

En 1945 (ère Shōwa 20), le bombardement des États-Unis s'est intensifié et toute la ville de Yokohama a été incendiée par des bombardements répétés. Lors de l'attaque aérienne du 29 mai, 14 157 personnes ont trouvé la mort, ont été blessées ou ont été portées disparues, 79 017 maisons ont été détruites et 42% de la superficie de la ville a été réduite en cendres.

Retard dans la reconstruction après la guerre

Après la défaite du Japon le 15 août 1945, les Alliés ont repris le contrôle de 90% des installations portuaires et de 27% de la ville. En raison de cette réquisition, la transformation et la réhabilitation de Yokohama n'ont pas été aussi rapides que celles des autres villes. Cependant, en 1951 (ère Shōwa 26), le Japon a retrouvé son indépendance après la signature du traité de paix. Le 1er juin 1951 (ère Shōwa 26) l'administration de Yokohama a été transférée à la municipalité de la ville du gouvernement national. En outre, en 1952 (ère Shōwa 27), les efforts des citoyens ont finalement porté leurs fruits lorsque le quai Osanbashi a été libéré de la réquisition et a été rendu aux Japonais.